Le gâteau au yaourt se rate aussi!!!!

Tout commence en ce mardi de novembre où je co-anime un atelier de cuisine pour des jeunes enfants dans une école américaine. Je suggère de faire un gâteau français. Un gâteau au yaourt que l’on agrémentera de poires, bananes et de pépites de chocolat. Le gâteau au yaourt est une des recettes que les enfants peuvent réaliser facilement et sans matériel. Je donne la liste des ingrédients à Rosemary la professeur et co-animatrice de ce club. Les achats sont faits à midi par les professeurs de l'établissement. J’arrive à l’école. L'heure de fin des cours sonne. La cuisine s’illumine. Nous y pénétrons avec les enfants. Les ingrédients sont regroupés sur la table. Je vérifie rapidement. Première surprise, le yaourt n’est pas en petit pot mais dans un gros pot et son aspect s’apparente à du fromage blanc. Je vois dans les armoires des gobelets un peu grands. Ils serviront de mesure. Suite de l’histoire, il manque le sucre ! Nous pensons le trouver dans le placard où sont entreposés les sucreries. Plus de sucre ! Je cherche un substitut et trouve du corn syrup qui sert principalement à sucrer les pancakes. Seul élément sucrant dans le placard, nous remplaçons donc le sucre par le corn syrup.
Le mélange des ingrédients démarre. Nous ajoutons du baking soda (bicarbonate de sodium : la levure chimique n’existe pas sous ce nom, aux USA). Les gobelets sont vraiment grands ! Je constate que nous n’aurons pas assez d’oeufs compte tenu de la quantité de farine que nous mettons. Je fais ajouter un peu de lait pour mieux lier l’ensemble. Nous préparons les fruits, puis les étalons au fond des grands plats et des moules individuels, et les couvrons copieusement de notre appareil. Le four est préchauffé à 400°F (≈200°C). Nous y plaçons les plats. Au bout de 45 minutes (temps normal de cuisson) les gâteaux ne sont pas encore cuits. La préparation colle au couteau. Apres 1h de cuisson nous sortons les petits gâteaux. Je goute immédiatement, au point de me bruler, et constate sans surprise que ce gâteau ne ressemble en rien au célèbre gâteau au yaourt. La texture farineuse n’a pas de goût précis, la consistance est lourde et colle en bouche et le corn syrup n’a pas assez sucré ce mélange. Les enfants attendent avec impatience de déguster leur « création culinaire ». Nous distribuons les assiettes garnies des gâteaux en ajoutant du corn syrup (je sais déjà que nous n’allons pas remporter un vif succès) et une brique de lait (il faut au moins ça pour faire passer ce gout étrange !). Résultat, des grimaces et des assiettes pleines directement mises à la poubelle ! Quand aux grands plats, ils subirent le même sort le lendemain !
Je vous ai raconté cette histoire sans incidence sur la réputation de la gastronomie française, pour vous rappeler qu’en cuisine on peut tout faire et tout inventer, en revanche, la pâtisserie ne s’invente pas. Il faut savoir qu’elle répond à des règles de base que tout bon cuisinier ou pâtissier se doit absolument de respecter sous peine de voir le même phénomène ci-dessus se reproduire !!!!

4 commentaires:

  1. Excellent, problemes avec le sucre, trop de farine, dangers avec le bicarbonate et pas de levure, pas assez d'oeufs et trop de lait. Il faudrait maintenant une explication sur les reactions chimiques qui ont eu lieu ou pas eu lieu, et aussi les conseils d'un patissier, sur ce qu'il aurait fallu faire devant une situation pareille. Ca m'interesse vivement car c'est typiquement le genre de situation dans laquelle je me trouve regulierement!

    RépondreSupprimer
  2. Je vais me replonger dans les livres d'Hervé This. Grand chimiste gastronome et enseignant de la cuisine moléculaire auprès des grands cuisiniers!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour à toutes les deux, en fait le sucre est un agent chimique qui est essentiel à la levée du gâteau. En interagissant avec la farine et les oeufs, il fait gonfler le mélange (c'est pour ça que tes gâteaux n'ont pas levé Véronique). D'ailleurs, quand on fait un gâteau avec de l'édulcorant, il est conseillé ne remplacer que la moitié du sucre par l'édulcorant afin de ne pas perdre de "hauteur". Je vous envoie "les rôles du sucre" expliqués par Ricardo, cuisinier-animateur québécois très populaire par ici. http://www.ricardocuisine.com/rubriques-et-conseils/chimie-alimentaire/11-cuisiner-avec-le-sucre-et-ses-derives

    RépondreSupprimer
  4. Belle explication merci beaucoup Anonymous!

    RépondreSupprimer

Vous aimez? Vous avez un avis à donner?
Ecrivez-le!
Merci beaucoup!